Hygiène intime : 5 conseils pour éviter les infections vaginales

Hygiène intime

Pour une hygiène et une protection quotidienne, votre pharmacie en ligne vous propose des produits efficaces et spécialement adaptés pour éviter de souffrir de désagréments intimes.

Ayez une hygiène intime sans excès 

Votre zone intime est l'une des zones les plus sensibles de votre corps. Pour préserver cet équilibre délicat le mileu vaginal possède naturellement son propre système d'hygiène interne. Lavez uniquement les zones externes en utilisant un produit spécifique.

Votre corps parle, écoutez-le

Faites attention aux signes anormaux. Saignements, écoulements, odeurs, démangeaisons et douleurs peuvent être les indicateurs d'infections telles que les vaginites ou même de maladies sexuellement transmissibles. N'hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien ou à consulter votre médecin.

Allez chez votre gynécologue ou votre médecin généraliste

Dès les premiers rapports sexuels, il est important de consulter tous les deux ans afin de vérifier que vous n'avez pas d'infection ou d'anomalie et pour réaliser un frottis de dépistage du cancer du col de l'utérus.

Laissez votre corps respirer

Portez des vêtements serrés ou des matières non aérées comme le polyester peut créer une zone chaude ou humide pouvant causer des frottements ou des irritations. Préférez plutôt des vêtements confortables et aérés en tissus naturels tels que le coton.

Ayez le réflexe salle de bain avant et après les rapports : Aller aux toilettes avant et après les rapports sexuels contribue à prévenir les infections urinaires qui peuvent survenir lorsque les germes atteignent l'urètre pendant les rapports sexuels. Pensez également à bien vous laver les mains avant et après les rapports afin d'éviter la propagation de bactéries. 

 

 

 

AVERTISSEMENT : Ces propriétés, indications et modes d'utilisation vous sont proposés par l'équipe de la Pharmacie des Drakkars. Ils sont souvent tirés de notre expertise ainsi que d'ouvrages et sites Internet de référence et sont en majeure partie confirmés par des observations en milieu scientifique. Toutefois, ces informations sont données à titre informatif et ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité. Au moindre doute ou pour tout usage des huiles essentielles, des hydrolats et des plantes, consultez un médecin.

Page mise à jour le 18/07/2017


Partager cette page

Facebook Twitter Messenger Email