Magnésium : lequel choisir ?

Le magnésium est un minéral essentiel qui intervient dans un très grand nombre de réactions enzymatiques indispensables à notre organisme, en particulier la production d'énergie.

Il intervient dans le bon fonctionnement des systèmes musculaires et nerveux, la production d’énergie, la santé osseuse, la synthèse des protéines et de l’ADN, dans la synthèse du glutathion, principal détoxifiant de nos cellules... on comprend que tout déficit nous fait courir après notre énergie.

Le magnésium est apporté par l'alimentation, mais il est sur consommé par notre organisme dans les situations de stress.

Les études conduites en France montrent que les déficits sont répandus. Par exemple, dans l’étude SU.VI.MAX, 23% des hommes et 18% des femmes reçoivent moins des 2/3 des apports nutritionnels conseillés (ANC). Les déficits en magnésium sont une cause majeure de fatigue, et il est souvent nécessaire de faire appel à des compléments alimentaires.

Teneur et biodisponibilité en magnésium

On distingue traditionnellement les sels inorganiques insolubles (oxyde, carbonate, hydroxyde), les sels inorganiques solubles (chlorure, sulfate), les sels organiques solubles (citrate, lactate, gluconate...) et les complexes organiques solubles (glycinte et bisglycinate).

Il existe différentes formes de magnésium qui ne renferment pas toutes la même quantité de magnésium élément. Il faut aussi s'intéresser à la biodisponibilité de ce magnésium élément, c'est-à-dire la quantité réellement absorbée par notre organisme.  

Différentes formes de magnésium

On distingue trois générations de sels de magnésium. Les sels inorganiques tels que le chlorure ou l’oxyde sont utilisés depuis très longtemps comme « dépuratifs », ils sont très laxatifs au-dessus d'un certain seuil. Quant aux sels organiques, comme le citrate, le lactate, le pidolate, et l’aspartate, ils sont apparus il y a quelques dizaines d’années et sont moins laxatifs. 

Lactate de magnésium

Le sel de magnésium le plus souvent utilisé dans les médicaments est un lactate (MagnéB6), c’est-à-dire de l’acide lactique, la molécule dérivée du métabolisme énergétique qui s’accumule lors de la fatigue musculaire et donne les courbatures. ( 12% de magnésium élément et très bonne biodisponibilité)

Aspartate de magnésium

Il est présent dans le mégamag, qui présente une teneur en magnésium élément de 7.5% et une très bonne biodisponibilité

Chlorure de magnésium

Le chlorure de magnésium se retrouve dans de nombreuses spécialités pharmaceutiques. Il compte 12% de magnésium élément et possède une biodisponibilité élevée.

Par ailleurs le chlorure est un élément acidifiant. Nous avons déjà tendance à consommer trop d’aliments acidifiants au détriment des éléments basifiants et des doses élevées de chlorure de magnésium peuvent théoriquement poser problème en particulier aux personnes âgées, chez lesquelles les sytèmes tampons fonctionnent moins bien. 

Glycérophosphate de magnésium

Le glycérophosphate est un sel soluble dans les graisses et peu laxatif

On trouve du glycérophosphate (avec des cofacteurs) dans le D Stress de Synergia.

Oxyde et hydroxyde de magnésium

L'oxyde de magnésium est l'un des sels les moins chers du marché, avec une teneur en magnésium élément assez élevée, mais une biodisponibilité très basse (peu de magnésium absorbé à chaque prise).

Il est nécessaire de fractionner les doses : pas plus de 50 mg par prise. Au-delà, le magnésium est encore moins absorbé, et en plus, on risque un effet laxatif. Ces remarques s'appliquent à l'hydroxyde de magnésium, autre forme peu onéreuse.

Magnésium marin

C'est un mélange de sels inorganiques, avec des teneurs variables en oxyde, hydroxyde, chlorure et sulfate, donc des teneurs plutôt bonnes en magnésium élément, mais une biodisponibilité modeste à faible, et les inconvénients des sels inorganiques. 

Glycinate et bisglycinate de magnésium

Le bisglycinate est une forme dans laquelle le magnésium est lié à la glycine, un acide aminé (forme chélatée). La disponibilité de cette forme chélatée semble très bonne, et ce magnésium ne semble pas avoir d’inconvénients. Il entre notamment dans la composition du Magnesium NHCO et Ergymag Nutergia.   

Citrate de magnésium

Le citrate de magnésium présente une excellente biodisponibilité, la plus élevée lorsqu'on la compare à l'oxyde de magnésium et au formes chélatées. L'acide citrique, un acide organique de faible poids moléculaire, favorise l'absorption du magnésium en augmentant sa solubilité.

Le citrate de magnésium est une forme bien tolérée (à dose élevée, léger effet laxatif chez certains : prudence en cas de colopathie avec diarrhée).

Les laboratoires Nutergia a choisi dans l'ergymag d'associer du citrate, du carbonate et du bisglycinate de magnésium à du magnésium marin afin de proposer un magnésium à très bonne biodisponibilité et tolérance.

La spéciallité Ergystrécyl Nutergia associe les sels de magnésium Glycérophosphate et carbonate à la taurine qui améliore l'incorporation intracellulaire du magnésium. 

AVERTISSEMENT : Ces propriétés, indications et modes d'utilisation vous sont proposés par l'équipe de la Pharmacie des Drakkars. Ils sont souvent tirés de notre expertise ainsi que d'ouvrages et sites Internet de référence et sont en majeure partie confirmés par des observations en milieu scientifique. Toutefois, ces informations sont données à titre informatif et ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité. Au moindre doute ou pour tout usage des huiles essentielles, des hydrolats et des plantes, consultez un médecin.

Dernière mise à jour : 26/02/2019