Arrêter de fumer naturellement grâce aux plantes

Se débarrasser d'une dépendance, quelle qu'elle soit, n'est jamais chose aisée ! Et si arrêter de fumer était facile, il n'y aurait pas autant de fumeurs sur terre ! Il existe cependant plusieurs méthodes pour arrêter de fumer et ce n'est pas parce qu'une méthode a fonctionné ou n'a pas fonctionné sur un proche que nous devons en tirer des conclusions personnelles. Substituts nicotiniques, sevrage progressif ou brutal, hypnose, aromathérapie.... Chacun doit trouver la sienne ! 

Lorsque l'on décide d'arrêter de fumer naturellement, les plantes et compléments alimentaires peuvent s'avérer très utiles. En effet, le sevrage naturel entraîne souvent des inconforts physiques et psychologiques que la phytothérapie peut nous aider à atténuer. Découvrez notre sélection non-exhaustive de solutions pour lutter contre les symptômes liés au manque de tabac

Le Kudzu : véritable plante anti-tabac ?

Si l’efficacité du Kudzu n’a pas été démontrée par le biais d’études scientifiques officielles, cette plante millénaire s’est avérée efficace pour le sevrage tabagique de bon nombre de fumeurs. 

Kudzu : présentation & contre-indication

De nom scientifique Pueraria lobata, le Kudzu est une plante asiatique de la famille des Fabacées. Il est très utilisé en médecine traditionnelle chinoise et totalement inoffensif. Il s’agit cependant d’une plante à phyto-oestrogènes, elle est donc à éviter en cas d’antécédent de cancer hormono-dépendant, de grossesse et d’allaitement. 

Arrêt du tabac : l’action du Kudzu

Généralement utilisé pour atténuer les envies de tabac ou d’alcool, le Kudzu s’avère être un excellent allié pour tout type de sevrage. Pour les fumeurs, il permet de limiter les envies de cigarettes grâce à ses molécules qui se fixeraient à la place des récepteurs de nicotine. Autre avantage : le Kudzu a des vertus apaisantes et anti stress, ce qui peut être très utile en cas d’irritabilité liée au sevrage. 

Le Gymnema : pour limiter la prise de poids

Ce n’est pas Bernard et Didier dans "Le Pari" qui nous contrediront : un sevrage tabagique s’accompagne souvent d’envies de sucré pour compenser le manque de cigarette. D’autant plus que les fabricants de tabac n’hésitent pas à ajouter du sucre pour le rendre encore plus addictif. 

La prise de poids pendant le sevrage fait donc partie des craintes de beaucoup de fumeurs souhaitant arrêter. Ce n’est heureusement pas une fatalité ! Et certaines plantes, comme le Gymnema sylvestris, peuvent fortement aider à limiter les dégâts !

Le Gymnema : qu’est-ce que c’est ?

Plante de la famille des Apocynacea, le gymnema est aussi appelé “miracle fruit” pour ses nombreuses vertus. Elle pourrait être utilisée pour soigner les diabètes de type 1 ou 2. Elle ne doit cependant jamais être utilisée comme auto-médication contre le diabète. Si vous êtes concerné, demandez l’avis de votre médecin avant d’en consommer.

L’action du Gymnema

Le gymnema supprime le goût du sucré au niveau des papilles. Il présente donc deux intérêts dans le cadre d’un sevrage tabagique : on est moins tenté de manger des sucreries, et on ne ressent plus le goût sucré de la cigarette !

La Griffonia : pour lutter contre la déprime et l’anxiété

Un sevrage tabagique peut être source d’anxiété et de petites baisses de moral. Surtout si l’on considérait la cigarette comme une “béquille” lors des situations de crise ou moments de tension. Pour ce cas précis, la Griffonia peut s’avérer être un allié non-négligeable ! 

La Griffonia : présentation et contre-indication

La griffonia est une plante africaine utilisée en phytothérapie pour restaurer l’équilibre nerveux. Elle est très utile pour traiter les troubles de l’humeur et du sommeil. Elle ne doit cependant pas être utilisé comme automédication dans le cas de troubles de l’humeur tels que la dépression. 

La Griffonia est déconseillée aux personnes sous traitement anti-dépresseur ainsi qu'aux femmes enceintes ou allaitantes.

Griffonia : son intérêt dans le cadre d’un sevrage tabagique 

Contenant du 5-hp, précurseur de la sérotonine, la Griffonia vous permettra d’éviter les déprimes et crises d’anxiété pouvant accompagner un arrêt brutal du tabac

Finies les insomnies ! Cette petite plante africaine vous aidera également à retrouver un sommeil paisible. 

Aromathérapie : les huiles essentielles peuvent également vous aider

Tout comme les compléments alimentaires à base de plantes médicinales, les huiles essentielles peuvent vous aider à surmonter les symptômes liés au sevrage tabagique. Leurs bienfaits contre les insomnies, le stress ou les petites baisses de moral ne sont plus à prouver ! Alors pourquoi ne pas les utiliser dans le cadre d’un sevrage tabagique pour mettre toutes les chances de son côté ? 

A chaque symptôme son huile essentielle !

Les principaux symptômes liés à l’arrêt du tabac sont souvent les mêmes d’un individu à l’autre : anxiété et déprime, difficultés de concentration, envies de sucré et insomnies.

Contre le stress et la déprime, les huiles essentielles de lavande vraie, sauge sclarée, coriandre ou bergamote s'avèrent être des alliées de choix. 

L’huile essentielle de menthe poivrée est quant à elle parfaite pour lutter contre la perte de concentration. Une ou deux goutte sur un petit mouchoir à inhaler et le tour est joué ! 

Enfin, pour les insomnies, quelques gouttes de lavande vraie sur l’oreiller, ou en massage du dos, à condition bien évidemment de la diluer avec de l’huile végétale, pourront vous aider à trouver le sommeil !

Aromastop : compléments alimentaires à base d’huiles essentielles

Pour éviter d’envahir votre pharmacie d’huiles essentielles, vous pouvez également vous tourner vers des synergies spécialement conçues pour le sevrage tabagique. La célèbre marque d’aromathérapie Pranarom a pensé aux fumeurs avec sa gamme Aromastop : une gamme de compléments alimentaires à base d’huiles essentielles.

La gamme se compose de trois produits complémentaires : 

  • Gommes à mâcher sans sucre : formulées sans nicotine et à base d’ingrédients 100% naturels. Composées de lavande vraie, menthe verte, mandarine, menthe poivrée et romain, elles ont une action anxiolytique et rafraîchissante. Elles sont parfaites en cas de petite fringale. 
  • Capsules Fortes : à base d’huile essentielle de Sauge à Feuille de Lavande, de menthe poivrée et de lavande vraie, elles limitent les symptômes de manque tels que l’irritabilité, la fatigue, la prise de poids et la dépression. 
  • Spray instant Bio : un spray naturel et sans nicotine à utiliser chaque fois que le besoin se fait ressentir. Effet anxiolytique, calmant et libérant les voies respiratoires.

Fleurs de Bach : votre allié pour l’arrêt du tabac

Anxiété, dépendance, mauvaise habitude… Les Fleurs de Bach authentiques ont aussi leur propre Élixir réunissant sept fleurs permettant d’agir contre tous ces freins :

  • L’aigremoine : pour exprimer son mal-être par des mots et éliminer l’automatisme du geste de la prise
  • Le bourgeon de marronnier : pour ne pas répéter les mêmes erreurs et briser le cycle infernal de dépendance au tabac
  • La centaurée : pour avoir la force et la volonté de dire “non”
  • L’impatiente : pour se détendre
  • Le noyer : pour être moins perméable et sensible aux tentations
  • L’orme : pour ne pas se laisser submerger par ses pulsions et gagner en confiance
  • Le prunus : pour favoriser le contrôle de soi et la résistance à la peur de replonger.

Les fleurs de Bach se présentent sous forme de gouttes à diluer dans de l’eau ou une boisson. 

Bien évidemment, toutes ces solutions fonctionneront encore mieux accompagnées d’une activité physique et d’une hygiène de vie saine ! Et pourquoi ne pas en profiter pour prendre du temps pour soi et essayer de nouvelles pratiques comme le yoga ou la méditation ? 

Alors, prêts à écraser votre dernière cigarette ?!

AVERTISSEMENT : Ces propriétés, indications et modes d'utilisation vous sont proposés par l'équipe de la Pharmacie des Drakkars. Ils sont souvent tirés de notre expertise ainsi que d'ouvrages et sites Internet de référence et sont en majeure partie confirmés par des observations en milieu scientifique. Toutefois, ces informations sont données à titre informatif et ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité. Au moindre doute ou pour tout usage des huiles essentielles, des hydrolats et des plantes, consultez un médecin.

Dernière mise à jour : 05/05/2020